Rechercher
Pour commander : 819 478-4848
AccueilLe Roy JucepHistorique

Historique

Mets typiquement québécois, la Poutine est maintenant populaire partout au Canada, aux États-Unis et même en Europe. Ce repas de restauration rapide a été mis en marché vers la fin des années 50 par un Drummondvillois, M. Jean-Paul Roy. C’est à l’âge de 23 ans que Jean-Paul Roy revient à Drummondville, après avoir travaillé comme cuisinier pendant 7 ans à l’hôtel Mont-Royal à Montréal. Fort de son expérience, c’est sur la rue Lindsay dans le centre-ville qu’il ouvre son petit casse-croûte qu’il nomme à l’époque «Le Roy de la patate », opéré en collaboration avec sa conjointe Fernande. La patate était assez populaire à l’époque mais ne se mangeait pas avec de la sauce. À un certain moment, le restaurant commence à accompagner ses frites d’une sauce « spéciale » et cela devient progressivement en demande. Également, le fromage en grains local et frais du jour est aussi un produit offert au restaurant. Il ne suffit que de quelques clients réguliers qui demandaient toujours que l’on incorpore leur sachet de fromage directement dans leur assiette pour que le mets « fromage, patates, sauce » soit officiellement ajouté au menu.

En 1964, M. Roy déménage sur le boulevard Saint-Joseph pour prendre possession d’un bar laitier nommé « Orange Jucep » et procéder à l’ouverture du restaurant « Le Roy Jucep ». Dès ses débuts, le nouveau restaurant de Jean-Paul Roy commence à populariser le service au volant par des serveuses travaillant à l’extérieur, avant même que la chaîne A&W n’implante cette façon de faire au Québec.  Aussi, c’est le seul restaurant à vendre du fromage en grains avec ses frites.

L’appellation « Poutine » est venue rapidement car à l’époque, avec l’achalandage grandissant, il était devenu trop long pour les serveuses d’inscrire « fromage, patates, sauce » sur leur livret de commande. Pour abrégé le nom et en relation avec le mot « pouding » utilisé souvent à ce moment pour n’importe quel mélange, le nom utilisé est devenu quelque chose qui ressemblait beaucoup à « Poutine ». Aussi, un cuisinier surnommé « Ti-Pout » travaillait au restaurant « Le Roy Jucep » pendant ces années. Le tout a dégénéré en farce et toutes disait « Ti-pout fait de la poutine! ». Finalement, « fromage, patates, sauce » est devenu « Poutine ».

En novembre 1998, le restaurant « Le Roy Jucep » officialise sa position en enregistrant auprès des autorités compétentes la marque de commerce « L’inventeur de la Poutine ».

Aujourd’hui, certains pays importent du fromage en grains uniquement dans le but d’apprêter la célèbre « Poutine ».

Toute l’équipe du restaurant « Le Roy Jucep » est fière de vous servir la même Poutine authentique qui a fait sa renommée en utilisant toujours et avec soin les mêmes épices secrètes, composantes essentielles de la très fameuse sauce du « Roy Jucep ».